Chirurgien de Paris
  Dr. Loay KARRAZ


Chirurgien viscéral, digestif et Bariatrique
Hôpital Privé des Peupliers - Paris

    Prendre Rendez-Vous Direct:   01 44 16 52 01
ou sur " www.Doctolib.fr"

 
 
 
 

  L' Obesité  

l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a défini l’obésité d’un point de vue purement médical comme : « une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui représente un risque pour la santé ».

on comptabilise plus de 600 millions d’adultes obèses dans le monde.
Les dernières projections de l’OMS indiquent qu’au moins un adulte sur trois dans le monde souffre de surcharge pondérale et que près d’un sur 10 est obèse.
                                           


      Mécanisme de prise de Poids     


Notre métabolisme est régulé par une  balance énergétique entre les apports et la dépense.
L’obésité provient d’un déséquilibre de cette balance, issue d’une augmentation des apports et une diminution des dépenses:                                                                                                                 

          1- les apports énergétiques soit les prises alimentaires. Notre actuelle alimentation est trop riche, trop dense en calories, l’augmentation des portions, la consommation excessive de soda, d’alcool. La sollicitation alimentaire est omniprésente autour de nous (publicité, grandes surfaces, distributeurs…), ce qui peut nous inciter à manger sans avoir faim.

          2-  les dépenses énergétiques par notre métabolisme de repos, ou notre activité physique.
Notre mode de vie a complètement évolué. Nous utilisons de plus en plus des moyens de transports motorisés pour nous déplacer, le travail et les loisirs sont de plus en plus sédentaires (Télévision, ordinateur…), ce qui tend à diminuer nos dépenses énergétiques
 
Autre causes favorisante l’obésité

Certaines maladies endocriniennes peuvent être à l’origine d’une prise de poids : hypothyroïdie,
Des changements hormonaux (grossesse, ménopause, arrêt du tabac non accompagné de mesures adaptées…)
Certains médicaments favorisent la prise de poids (les neuroleptiques, les antidépresseurs, les corticoïdes…)
Certaines situations psychologiques conflictuelles, frustrantes ou dévalorisantes (stress au travail, conflit conjugal, familial…), certaines personnes compensent par un excès de prise alimentaire, appelé troubles du comportement alimentaire (impulsivité alimentaire, compulsions alimentaires, hyperphagie boulimique…).
Les troubles anxio-dépressifs et les périodes de vulnérabilité psychologique ou sociale (chômage, décès…), peuvent également favoriser une surcharge pondérale.
Il existe des  terrains familiaux propices  au développement d’une obésité, car un enfant a 40% de risques de développer un surpoids ou une obésité si l’un des deux parents a des problèmes de poids et 80% de risque si les deux parents sont en surpoids et/ou obésité. 
 

L’Obesité et La femme :  

L’infertilité lié à l’obésité:

Les femmes obèses sont plus exposées aux troubles de la fertilité, souvent dus à une anomalie de l’ovulation. Elles font de ce fait plus souvent appel à l’assistance médicalisée à la procréation en suivant un traitement pour stimuler les ovaires, qui sont eux-mêmes moins efficaces en cas de trop grande surcharge pondérale.

Réduire le poids, favorise l’ovulation, augmente la fertilité et diminue le risque de complications lors d’une grossesse à venir : cet objectif est primordial ! Une prise en charge médicale de l’obésité est recommandée avant toute grossesse et tentative de traitement de la stérilité.


L’accouchement:

L’accouchement chez les femmes obèses peut être un peu plus long et pénible, car le déclenchement du travail est plus difficile. La probabilité de césarienne, chez les femmes obèses, est aussi plus importante que pour la moyenne des femmes avec un poids normal.

 

Conséquences de l’obésité

L’obésité peut provoquer :

        1-Des maladies cardiovasculaires
 hypertension artérielle, insuffisance coronarienne, hypertrophie, accidents vasculaires  cérébraux, thromboses veineuses profondes, embolie pulmonaire, insuffisance cardiaque
     
        2-
Le diabète de type 2,
Le diabète de type 2 est cinq fois plus fréquent chez les personnes obèses que les personnes de poids normal.
La résistance à l’insuline est d’autant plus importante que l’indice de masse corporelle ou IMC est élevé.

       3-Le syndrome métabolique : Il se définit comme l’association de l’obésité et d'autres critères parmi : élévation des triglycérides, cholestérol, tension artérielle augmentée, glycémie au dessus de 1 g/l.
Ce syndrome est associé à un risque cardiovasculaire plus élevé et au risque de diabète. 

        4-Les troubles musculo-articulaires tels que l’arthrose  : genou, hanche, cheville, dos :
La souffrance articulaire est nettement réduite par la perte de poids et tout particulièrement quand celle-ci est importante après chirurgie bariatrique.

        5- Le retentissement respiratoire  :
               - La dyspnée d’effort, c’est-à-dire un essoufflement important à l’effort.
               - Le  syndrome restrictif,  qui correspond à une limitation de l’expansion thoraco-pulmonaire.
               - Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) chez plus de la moitié des patients obèses.
               - Le syndrome obésité-hypoventilation une présence excessive de gaz carbonique dans le sang..
               - L’asthme est aussi plus fréquent chez le sujet obèse.

        6- Certains cancers (de l’endomètre, du sein, du foie, de la vessi, et du colon … ).

        7 - La Stéatose hépatique, et son évolution vers la fibrose puis la cirrhose hépatique.


La prise en charge doit être multifactorielle pour le traitement de l’obésité et des pathologies associées.
L’arrêt du tabac est également un facteur important.


 

Cliquez ici pour modifier le texte



Créer un site
Créer un site